Publié le 12 août 2015 à 11:46

Chiffrement iOS, les procureurs se rebiffent

neilime
Catégorie :
commentaire(s)

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’industrialisation de l’écoute des citoyens et des responsables publics ou de grandes entreprises par les services d’espionnage occidentaux, États-Unis et NSA en tête, Apple, suivie par Google, a décidé de chiffrer les données contenues dans ses téléphones de manière à ne pas pouvoir y avoir accès elle-même. Le résultat est qu’Apple ne peut plus matériellement répondre aux injonctions des services de la justice qui demandent à pouvoir accéder aux données d’un iPhone appartenant à un suspect. La Pomme ne possède en effet plus les clefs de chiffrement utilisées sur chaque appareil iOS.

Alors que les pressions politiques et judiciaires étaient jusqu’à présent circonscrites aux États-Unis, voilà que les procureurs européens se lancent dans la bataille pour faire plier les géants de l’électronique. Dans une lettre ouverte publiée par le New York Times, Cyrus Vance Jr (procureur de New York), François Molins (procureur de la République à Paris), Adrian Leppard (commissaire en chef à Londres) et Javier Zaragoza (procureur à la haute court en Espagne) s’inquiètent des conséquences d’un tel chiffrement qui ne puisse être cassé par les autorités judiciaires dans leurs pays respectifs.

Après le passage en revue de cas réels de voleurs ou violeurs qui n’ont pu être confondus (juste à cause de leur téléphone ?), et afin de sensibiliser le lecteur (ou carrément lui faire peur ?), les procureurs se demandent si une telle protection de la vie privée des utilisateurs de téléphones intelligents vaut le coût face aux condamnations manquées faute de preuves. Par exemple, à New York, en octobre 2014 et juin 2015, ce sont 74 iPhone qui n’ont pu être fouillés faute de pouvoir être débloqués par Apple pour les enquêteurs, et ce malgré les requêtes judiciaires en bonne et due forme.

Les procureurs tentent de faire la démonstration qu’il ne s’agit pas pour eux de collecter des données de manière aveugle comme la NSA, mais d’accéder au cas par cas aux données de suspects de crimes conformément à ce que la loi de pays démocratiques comme la France, les États-Unis, la Grande-Bretagne ou l’Espagne permet. Pour eux, la loi était équilibrée dans ces pays jusqu’à ce que deux sociétés (Apple et Google) décident de déséquilibre brutalement le système en interdisant l’accès aux données contenues dans les téléphones.

En guise de bouquet final, les procureurs évoquent les attentats survenus en France à Charlie Hebdo puis Saint Quentin Fallavier depuis le début de l’année dans le but d’appuyer leurs propos : pourquoi les états devraient-ils se satisfaire que les terroristes puissent conserver des données en toute sécurité dans leurs téléphones sans pouvoir être inquiétés par les autorités ?

- When Phone Encryption Blocks Justice

Vos commentaires
Commentaires flat
Dans la même rubrique
Mailing List
Flux Rss
Contacts
À propos...

Fondé en 1997 par deux mordus de la pomme, il compte aujourd'hui 12 rédacteurs. MacPlus propose de l'actualité 24h sur 24, des tests produits, des articles de décryptage, et des actualités entièrement spécialisées iPhone et iPod par le biais du site iTrafik.net, acquis il y a peu.

Le site propose aussi de nombreux services gratuits comme des petites annonces ainsi que Mac2sell.net, outil permettant de calculer la cote d'occasion de votre Mac.

MacPlus est depuis plus de 15 ans un site incontournable pour tous les utilisateurs de produits Apple.

Mentions Légales

Le site Web à l'adresse www.MacPlus.net (org,fr) appartient à l'association MacPlus, loi 1901, qui en assure l'exploitation. Le contenu du site, notamment les textes, les images et leur disposition, est protégé par le droit d'auteur de MacPlus, Copyright ©1997-2018, MacPlus. Tous droits réservés. L'accès au site et son utilisation sont assujettis aux modalités indiquées ci-après et à toutes les lois applicables. En accédant au site et en le parcourant, vous acceptez sans aucune réserve l'intégralité des modalités décrites ci-après.

1. Utilisation du site

Le contenu du site, notamment les textes et les images ainsi que son design, sont protégés par le droit d'auteur et ne peuvent être utilisé que conformément aux présentes modalités à moins d'avoir obtenu l'autorisation expresse écrite de MacPlus. Toutes reproductions même partielle sans accord de la rédaction fera l'objet de poursuites judiciaires.

2. Responsabilités et garanties

MacPlus ne garantit aucunement l'exactitude du contenu du site et décline toute responsabilité quant aux erreurs et aux omissions qui pourraient survenir. Toutes les informations contenues dans ce site le sont à titre indicatif et ne sont assorties d'aucune garantie.
MacPlus produit tous les efforts raisonnables pour que le contenu du site soit exact et se réserve le droit d'y apporter des modifications de toute nature à son gré, et ce, en tout temps et sans préavis.
MacPlus n'assume aucune responsabilité pour les éventuels dommages particuliers, accessoires ou indirects, résultant de l'usage ou de l'accès à ce site ou à d'autres sites qui lui sont liés y compris dans les cas où l'association aura été informée d'éventuels dommages.

3. Liens

Les liens contenus dans le site peuvent donner accès à des sites gérés par des personnes morales ou physiques disjointes de la responsabilité de MacPlus. Ne contrôlant ni l'activité ni le contenu de ces sites, MacPlus ne garantit aucunement l'exactitude, l'actualité, l'opportunité ni aucune autre caractéristique des renseignements accessibles via ces liens.

4. Données nominatives transmises par l'utilisateur

Lorsque vous visitez ce site, MacPlus peut recueillir des données nominatives vous concernant lorsque vous vous inscrivez au forum ou au mailing-list.
En communiquant vos données via ce site, vous acceptez implicitement qu'elles puissent être utilisées, traitées et transférées au sein de la structure de MacPlus. Vos données seront gérées par notre administrateur web.
Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous pouvez exercer votre droit d'accès et de rectification et ainsi accéder à vos données nominatives, les rectifier ou les faire supprimer. Pour ce faire, contactez-nous par courrier recommandé.

5. Cookies

MacPlus utilise des cookies pour collecter des informations autres que d'ordre personnel afin de déterminer le nombre d'utilisateurs ayant visité notre site ainsi que les pages consultées. La collecte de ces informations nous permet d'adapter notre site Internet afin de répondre au mieux à vos besoins. En utilisant notre site Internet et nos services en ligne, vous nous autorisez à placer des cookies sur vos appareils.

6. Modification des modalités d'utilisation de ce site

MacPlus se réserve le droit de modifier les présentes modalités dans le cadre de l'actualisation du contenu du site. Les modalités les plus à jour étant celles qui s'appliquent en tout temps, nous vous demandons de demeurer au fait des modifications dont elles font l'objet.

7. Loi applicable, tribunal compétent

Toute difficulté, réclamation ou litige, provenant ou lié(e) aux présentes mentions sera régi(e) par la loi française. Le Tribunal de Paris sera seul compétent.