Publié le 2 mars 2015 à 22:54

Les Sims 4 se socialisent sur Mac

Zoz
Catégorie :
commentaire(s)
Après la sortie PC, Maxis propose Les Sims 4 sous Mac.

L’éditeur EA / Maxis sort le 4e opus de sa saga à succès Les Sims 4. Le moteur graphique progresse encore, les interactions sociales sont plus denses et riches, et les lieux à visiter sont nombreux. Ajoutez le soin tout particulier porté à la création des personnages, et vous obtenez une simulation aussi familière qu’enrichie. Revue rapide à quelques heures de la sortie du titre.

Le personnage

Dès le lancement, on vous propose de créer votre Sim. Il est personnalisable à souhait et il est vrai que l’éditeur a poussé la chose assez loin. Nous pouvons effectivement configurer notre avatar comme bon nous semble, ou presque. Choix des objets personnels, de la coiffure, du nez, des yeux en passant par les bijoux et les formes de visages, on peut y passer des heures.

Pour les plus impatients, à chaque étape, nous pouvons choisir de manière aléatoire, y compris le personnage tout entier… Ce qui n’aide pas toujours, puisqu’on essaie à chaque personnage de toujours trouver encore mieux. Quand on dit que « le mieux est l’ennemi du bien », Maxis nous en apporte la preuve.

Cette étape de personnalisation peut donc prendre 5 minutes comme plusieurs heures. Et encore, vous pouvez créer une famille ou plusieurs personnages, jouer avec la génétique pour les affiliations et ça pourrait déjà en amuser certains. Nous avons choisi de jouer un peu avec les accessoires, puis de laisser le logiciel choisir (en croisant les doigts…). Comme nous voulions un personnage qui ait une certaine classe, nous avons passé un bon quart d’heure à jouer avec les options, pour au final choisir en aléatoire, puis le re-modifier.

Quand on vous dit que c’est addictif !

Home Sweet Home

Une fois la délicate opération du choix de votre avatar, vient ensuite le choix du terrain. Nous avons 20 000 simflouz, c’est beaucoup, mais trop peu pour s’installer dans les quartiers huppés. Heureusement, l’application nous aide pas mal dans cette étape et ne nous laisse que quelques choix. Nous avons choisi le terrain, parce que nous aimons construire de belles maisons et que le défi de partir de rien nous attire. Il nous reste seulement 18 000 simflouz, et ce n’est pas évident de construire une maison complète avec si peu.

Peu importe, c’est le jeu, et à défaut d’avoir du cuir sur le canapé et du marbre dans la cuisine, nous nous contentons du simple, mais pratique. Le problème est qu’avec les humeurs changeantes du Sim, il risque de se plaindre de son petit confort… Et justement Maxis a mis un point très particulier sur ces humeurs

Construction 3D

Le menu de construction 3D est similaire aux Sims 3, avec toutefois, l’ajout des pièces prédéfinies. Ce sont des pièces à vivre (genre cuisine, salon, chambre) déjà toutes prêtes à l’emploi et meublées. Comme une sorte de cube sur le terrain, on peut ensuite agrandir chaque côté de celle-ci comme bon nous semble, ce qui veut dire en fonction de son porte-feuille. On peut avoir le choix entre quelques couleurs. Les portes seront rajoutées automatiquement, et les fenêtres restent à votre bon vouloir. Par exemple, on ne peut pas avoir la salle de presse, il nous faut avoir plus d’argent déjà, mais aussi avoir atteint le niveau 10 dans la carrière Auteur dans la branche journalistique. Pfiou, rien que ça.

On peut très bien ne pas utiliser ses pièces par défaut et construire nous-mêmes de A à Z notre maison, cela aussi reste toujours possible et heureusement.
On pense néanmoins que le nombre d’objets et de décorations est moins important que d’habitude. On suppose que les packs d’extensions devraient rajouter leurs lots de nouveautés. Pendant le jeu, notre Sim peut lui aussi gagner des objets, lors de promotions de travail ou encore lors de réussite de concours divers.

Émotions et humeurs changeantes

C’est le gros point des Sims 4, les humeurs et les émotions des personnages. L’intelligence artificielle y est renforcée ce qui donne, certes une meilleure fluidité au jeu, mais un peu plus de fil à retordre au joueur que nous sommes. Le Sim peut rentrer du travail complètement frustré, aller pleurer dans son lit (véridique) lorsqu’une partie de jeu vidéo est perdue, ou encore éprouver de la colère quand une rencontre, que dis-je, un flirt se passe mal. Et pour rattraper le coup, il faudra faire une croix que les activités de la journée et offrir au Sim des soupapes, des gâteries, ou encore, lui proposer de se plaindre à son meilleur ami, pour peu que l’entente entre les deux soit au beau fixe. Aucun point n’est donc à négliger pour maintenir notre Sim dans une bonne humeur constante. D’ailleurs, à chaque réveil de celui-ci, une petite musique, suivie d’effet visuel vous indique immédiatement si celui-ci c’est levé du pied du gauche ou non.

Cette dimension plus poussée par rapport aux autres versions donne dans un premier temps, plus de fluidité au jeu, semble plus naturelle et donne un peu plus d’intérêt au personnage. Cela dit, on se retrouve avec un personnage lunatique parfois, et autant bien préparer son Sim si on va aller faire de nouvelles conquêtes à l’extérieur.

Par exemple, mon Sim veut une piscine de 1 mètre par 1 mètre… C’est possible ça ? Oui sur les Sims 4, sauf qu’on se demande si on peut avoir un tel désir en vrai ?

Les dialogues restent plus ou moins similaires aux anciennes versions, nous avons toutefois plus d’options, mais justement, les humeurs changeantes indiquent les points sur lesquels insister ou non et cela facilite un peu trop la tâche. En deux clics de souris, on peut se retrouver fiancé au premier venu, c’est un peu trop facile… Ou alors, il faudra qu’on m’explique.

Se déplacer et sortir de chez soi

Plusieurs endroits restent accessibles, comme le parc, le musée, la bibliothèque, etc. Notre Sim a envie de voir un tableau ? Vous pouvez aller au musée, envie de rencontrer des inconnus, rien de tel que d’aller au parc se faire une partie d’échecs (Attention si votre Sim perd, il peut être mauvais joueur).

La modernité fait son entrée chez Les Sims 4, notre avatar passant plus de temps chez lui, à apprendre à programmer, regarder des tableaux d’artistes sur internet, développer des extensions informatiques, hacker son voisin, mais aussi discuter en ligne et jouer à des jeux vidéos. Tout temps passé à faire quelques choses et selon le niveau peut aussi rapporter son lot de simflouze.

L’interface

Beaucoup de progrès sur cette interface qui gère beaucoup d’éléments. Cela prend moins de place à l’écran et les menus interactifs s’intègrent très bien. Pas besoin vraiment de tutoriel à ce propos, on découvre vite comment l’utiliser, le design est intuitif et assez joli. Le personnage représenté sur la gauche rend compte immédiatement de l’humeur de celui-ci, et on peut interagir en quelques clics très rapidement. C’est un point qui nous a beaucoup plu.

Comment bien démarrer le jeu

Attention, les SIMS 4 n’est pas un petit jeu et s’avère matériellement exigeant. Un processeur Intel 2,4 GHz est requis, ainsi que 4 Go de RAM. Une fois les presque 10 Go téléchargés, le jeu se lance parfaitement… Pour une première fois, puisque nous avons malencontreusement changé les paramètres vidéo du jeu et l’application a refusé de se lancer après diverses manipulations de maintenance. Pour éviter d’avoir à re-télécharger le jeu, la solution consiste à supprimer le dossier Les Sims 4 qui se trouve dans /Library/Application Support/Origin/LocalContent/ et le jeu repart de plus belle. Heureusement ce problème conséquent ne s’est pas reproduit après nos divers lancements de jeux. D’ailleurs, en mode graphique « Ultime » nous avons rencontré quelques bugs graphiques, mais il est possible que la carte 3D de notre MacBook Air ait été un peu trop sollicitée, d’ailleurs le jeu n’est pas vraiment jouable avec cette configuration sur une telle machine, néanmoins en mode "Moyen" le jeu tourne correctement et de manière fluide.

Conclusion

La jouabilité du jeu est bonne, l’expérience fluide, tout semble plus naturel, malheureusement, parfois les interactions sont longues et les sims mettent du temps à réagir, il faut alors s’armer de patience pour interagir avec l’environnement de manière un peu plus complexe. Tout prend du temps et vider sa vessie peut prendre un bon quart d’heure. Tout semble faisable, tant au niveau de la construction, qu’au niveau des interactions, on découvre à chaque fois un nouvel objet et les animations sympathiques font toujours autant rire et peuvent parfois surprendre. Si le jeu est délicat au lancement, on doit avouer qu’on retrouve une bonne ambiance par la suite. Les amateurs du genre devraient être ravis de cette version avec son lot de nouveautés. Malgré tout, l’application tourne sur des configurations plus modestes dont des anciennes machines Apple, ce qui est plutôt positif. Et enfin, la connexion internet n’est requise que pour activer le produit, vous pouvez ensuite tout à fait jouer déconnectés du net sans souci.

Vos commentaires
Commentaires flat
Dans la même rubrique
Mailing List
Flux Rss
Contacts
À propos...

Fondé en 1997 par deux mordus de la pomme, il compte aujourd'hui 12 rédacteurs. MacPlus propose de l'actualité 24h sur 24, des tests produits, des articles de décryptage, et des actualités entièrement spécialisées iPhone et iPod par le biais du site iTrafik.net, acquis il y a peu.

Le site propose aussi de nombreux services gratuits comme des petites annonces ainsi que Mac2sell.net, outil permettant de calculer la cote d'occasion de votre Mac.

MacPlus est depuis plus de 15 ans un site incontournable pour tous les utilisateurs de produits Apple.

Mentions Légales

Le site Web à l'adresse www.MacPlus.net (org,fr) appartient à l'association MacPlus, loi 1901, qui en assure l'exploitation. Le contenu du site, notamment les textes, les images et leur disposition, est protégé par le droit d'auteur de MacPlus, Copyright ©1997-2017, MacPlus. Tous droits réservés. L'accès au site et son utilisation sont assujettis aux modalités indiquées ci-après et à toutes les lois applicables. En accédant au site et en le parcourant, vous acceptez sans aucune réserve l'intégralité des modalités décrites ci-après.

1. Utilisation du site

Le contenu du site, notamment les textes et les images ainsi que son design, sont protégés par le droit d'auteur et ne peuvent être utilisé que conformément aux présentes modalités à moins d'avoir obtenu l'autorisation expresse écrite de MacPlus. Toutes reproductions même partielle sans accord de la rédaction fera l'objet de poursuites judiciaires.

2. Responsabilités et garanties

MacPlus ne garantit aucunement l'exactitude du contenu du site et décline toute responsabilité quant aux erreurs et aux omissions qui pourraient survenir. Toutes les informations contenues dans ce site le sont à titre indicatif et ne sont assorties d'aucune garantie.
MacPlus produit tous les efforts raisonnables pour que le contenu du site soit exact et se réserve le droit d'y apporter des modifications de toute nature à son gré, et ce, en tout temps et sans préavis.
MacPlus n'assume aucune responsabilité pour les éventuels dommages particuliers, accessoires ou indirects, résultant de l'usage ou de l'accès à ce site ou à d'autres sites qui lui sont liés y compris dans les cas où l'association aura été informée d'éventuels dommages.

3. Liens

Les liens contenus dans le site peuvent donner accès à des sites gérés par des personnes morales ou physiques disjointes de la responsabilité de MacPlus. Ne contrôlant ni l'activité ni le contenu de ces sites, MacPlus ne garantit aucunement l'exactitude, l'actualité, l'opportunité ni aucune autre caractéristique des renseignements accessibles via ces liens.

4. Données nominatives transmises par l'utilisateur

Lorsque vous visitez ce site, MacPlus peut recueillir des données nominatives vous concernant lorsque vous vous inscrivez au forum ou au mailing-list.
En communiquant vos données via ce site, vous acceptez implicitement qu'elles puissent être utilisées, traitées et transférées au sein de la structure de MacPlus. Vos données seront gérées par notre administrateur web.
Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous pouvez exercer votre droit d'accès et de rectification et ainsi accéder à vos données nominatives, les rectifier ou les faire supprimer. Pour ce faire, contactez-nous par courrier recommandé.

5. Cookies

MacPlus utilise des cookies pour collecter des informations autres que d'ordre personnel afin de déterminer le nombre d'utilisateurs ayant visité notre site ainsi que les pages consultées. La collecte de ces informations nous permet d'adapter notre site Internet afin de répondre au mieux à vos besoins. En utilisant notre site Internet et nos services en ligne, vous nous autorisez à placer des cookies sur vos appareils.

6. Modification des modalités d'utilisation de ce site

MacPlus se réserve le droit de modifier les présentes modalités dans le cadre de l'actualisation du contenu du site. Les modalités les plus à jour étant celles qui s'appliquent en tout temps, nous vous demandons de demeurer au fait des modifications dont elles font l'objet.

7. Loi applicable, tribunal compétent

Toute difficulté, réclamation ou litige, provenant ou lié(e) aux présentes mentions sera régi(e) par la loi française. Le Tribunal de Paris sera seul compétent.